Quelques mots à notre sujet : 

Virginie Charton

Animatrice et formatrice


C'est auprès des personnes âgées que Virginie évolue professionnellement pendant une douzaine d’années pour ensuite s’engager dans le monde de la petite enfance et l’accompagnement d’ adultes qui l’entourent (parents et professionnel-le-s) en tant que Responsable d’une crèche communale.

Formatrice, animatrice de groupes de professionnel-le-s de l’accueil de jeunes enfants. Créatrice et animatrice d’espaces-temps dédiés aux Femmes: "Femmes en liens" (Écoute, bienveillance, partages et expériences créatrices de liens à soi et aux autres).

Virginie fait le pari positif que chaque être humain a les capacités en lui, le pouvoir, de devenir acteur de l’évolution de sa Vie et qu’accompagné, soutenu avec respect et justice et bienveillance, il pourra rendre le monde meilleur.

Formée en soins infirmiers et en santé communautaire, Virginie a suivi une licence en travail social (ULB) pour ensuite continuer son « nourrissage » dans l’éducation des jeunes enfants et l’accompagnement des adultes responsables d’eux (parents et professionnels) à travers la formation continuée. Actuellement en cours de certificat en « Gestion positive des conflits interpersonnels » à l’Université de Paix de Namur.

Virginie anime aussi les formations pour les professionnels de l'accueil (Office de la Naissance et de l'Enfance) pour L'Autrement Dit, ainsi que des ateliers pour les parents (notamment l'atelier pour les futurs Papas).

Odoo • Texte et Image

J'aime / J'aime pas

 J'aime être témoin du grandir des êtres humains, marcher pieds nus dans la Nature et
danser, réunir les gens qui m'entourent, tisser des Liens et dénouer les nœuds (au propre
comme au figuré), lire et encore lire, cueillir des plantes sauvages, les faire sécher pour les
boire en infusion ou en faire des remèdes, regarder la Lumière à travers les feuilles des
arbres, observer les enfants qui s'éveillent au monde, le yoga et nager dans les lacs, la mer
ou les rivières, ...

J'aime pas l'injustice, l'amertume, que l'on tente de me mettre dans une case, faire le ménage, les blagues grossières, l'idée qu'il y aie plus de satellites dans notre ciel.